Devenez votre propre Webmaster

Le blockchain pour les nuls - les bases

La blockchain, ou chaine de blocs en français, est une technologie qui révolutionne les transactions en ligne.

Souvent limité, dans l’esprit des gens, aux crypto-monnaies, et même voir seulement au Bitcoin, la technologie du blockchain peut vous permettre d’échanger des biens, de la monnaie, ou même voter électroniquement, garantir l’authenticité de documents partagés, …

Je vous propose que l’on étudie, ce qu’est la technologie du blockchain, les avantages qu’elle apporte à une société, même petite. On abordera aussi le sujet des crypto-monnaies et comment les utiliser dès aujourd'hui, ou dans le futur.

Dans ce premier article, je vous propose de voir ce qui se cache derrière la technologie du blockchain et surtout de comprendre le fonctionnement de base du blockchain.

Qu’est-ce que le blockchain ?

Pour résumer les blockchain sont des registres sécurisés et distribués qui permette d'assurer une transaction sans qu'elle puisse être falsifiée ... OK ... mais qu'est-ce que ça veux dire concrètement.

Cet article étant destiné à un public très large, on va faire simple. Je ne suis pas certain que la cryptographie, l’arbre de Merkle ou encore « Proof of Work », ne parle à tous.

Pour comprendre ce qu’est la technologie du blockchain, imaginons, une île constituée d’un seul village. Chaque famille de la communauté c’est vu attribué le même nombre parcelles de terre lorsque la communauté est arrivée sur l’île. Mais certain sont devenus forgerons, d’autres boulangers, agriculteurs, … du coup chaque famille n’a plus besoin de posséder le même nombre de parcelles et commence à échanger des biens et des services avec les autres familles.

Pour garantir l’authenticité d’une transaction, quand une famille « A » cède par exemple une parcelle à une famille « B », elle le fait en l’annonçant sur la place du village pour que tout le monde soit au courant. L’avantage c’est que tout le monde peut certifier être au courant de la transaction. Le village fait ainsi avec toutes les sessions de biens d’une famille à une autre. Du coup, c’est toute la communauté qui est la garante des transactions.

Si un conflit arrive entre deux familles qui se disputeraient la possession d’un bien, c’est la mémoire collective de toute la communauté qui garantit que le bien restera bien en la possession de son propriétaire sans qu’il soit possible de le contester. Pour que l’on puisse trafiquer et s’attribuer un bien illégalement, il faudrait convaincre au moins 51% de la communauté, ce qui est impossible.

La garantie principale de ce système, c'est que tout le monde étant au courant des transactions, il est impossible de s'attribuer un bien illégalement, ou de dire qu'une transaction n'existe pas, sans qu'au moins 51% de la communauté ne soit d'accord pour frauder.

Le problème est qu’au fur et à mesure des années tout ce système devient complexe et des transactions sont oubliées.

Du coup le village décide de créer un registre fait d’un bloc de marbre par parcelle de l’île où seront inscrit au fur et à mesure à qui appartient la parcelle avec la date de la transaction et le nom des intervenants. Et chaque famille aura son propre bloc de granite où il sera noté toutes les transactions qu’elle fera avec les autres familles pour les autres biens. Pour éviter que chacun puisse modifier à sa guise ce registre, s’attribuant des parcelles ou des biens qui ne sont pas à lui, on confie le registre de blocs de granite à une personne qui n’avait pas d’utilité dans la communauté, car sans spécialité et ne faisait rien de ces journées. Cette personne de confiance s’appelait … banquier ;o)

Du coup maintenant pour échanger un bien entre A et B, le banquier vérifie que A possède bien le bien qu’il veut échanger avec B et le banquier consigne la transaction dans le registre sur le bloc de marbre correspondant à la parcelle ou aux deux familles correspondantes. La transaction perdure dans le temps et est garantie par la confiance que le village a placé dans Banquier ... Les cons :o)

Les inconvénients de ce nouveau système apparaissent rapidement. Lorsque l’on ne trouve pas le banquier, on ne peut pas faire de transaction puisqu’il est le seul à pouvoir modifier les blocs du registre. Un autre problème est que le banquier gagne trop en puissance. Sans l'accord de la banque, on ne peut plus faire les transactions qui se faisaient pourtant à l’amiable au paravent. De plus cet ancien bon à rien, ce laisse de temps en temps corrompre et attribut à une personne la parcelle d’une personne venant de mourir contre de l’argent. Et bizarrement, le banquier devient extrêmement riche, car il impose une commission sur chaque transaction, alors qu’avant tout ce faisait uniquement sur la confiance et sans intervenant tiers prenant une commission. Il devient le maître tout puissant de l’île, car rien ne peut se faire sans son accord ! Même le chef du village ne contrôle plus rien.

Devant la colère de l’île qui se révolte contre ce pouvoir abusif d’une seule personne, qui en plus ne sert à rien dans le fonctionnement de l’île, le chef du village décide de créer un nouveau système prenant en compte les avantages de l’ancien et du nouveau système. On continuera à archiver les transactions sur des blocs de marbre pour garder la mémoire des transactions. Mais pour qu’une seule personne ne détienne pas tous les pouvoirs et n’applique pas les frais qu’il veut, on décide de créer une copie du registre et chaque famille se voit confier une copie de chaque bloc du registre. Le système est totalement décentralisé et personne ne peut en prendre le contrôle. C'est le principe de base du blockchain.

Pour réaliser un échange de parcelle, il faut maintenant l’annoncer sur la place du village pour que tout le monde soit au courant et chaque famille peut vérifier sur sa copie du registre si la transaction est possible. Puis chaque famille doit mettre à jour sa copie du registre qui doit rester identique aux copies des autres familles de l’île. Tout le monde devient banquier et personne ne peut falsifier les blocs de marbre de sa copie du registre, sans quoi elle ne sera plus identique à toutes les copies que chaque famille possède. De plus on voit qu'il ne sert à rien de soudoyer une famille, donc la corruption devient impossible. Enfin ce système ne permet pas de mettre en place des commissions abusives, car par principe personne et tout le monde sert de garant, comme dans l'ancien système.

La garantie de l'intégrité du registre, vient du fait qu'il existe plusieurs copies de ce dernier et qu'aucune personne ne peut contrôler ou modifier toutes les copies. Pour réussir à falsifier une transaction, il faut qu'une personne réussisse à persuader au moins 51% des familles de modifier leur registre, ce qui est impossible. De plus, plus il existe de copies du registre et plus le système est fiable. C'est la sécurité du système blockchain.

Comment fonctionne le blockchain ?

Le fonctionnement complexe et ne fonctionne pas exactement de la même façon pour chaque blockchain, donc je vais vous donner une explication succincte pour rester accessible à tous.

On va appeler "jeton" l'élément échangé entre deux intervenants "A" et "B". Oui car le blockchain peut être utilisé pour les biens, un service, un vote, de l'agent, ... bref beaucoup de choses, donc "jeton" pour rester neutre.

Admettons que "A" veuille acquérir un jeton actuellement possédé par "B". Déjà il faut que "B" puisse s'assurer que "A" est bien l'heureux possesseur du jeton. Pour cela on utilise un système de clé publiques et de clés privées.

Lors de la dernière transaction, où "A" a acquis le jeton, on a intégré à ce dernier la clé privé de "A" (une clé que seul lui possède, c'est un peu comme si on disait que le jeton était sur l'IBAN de "A" ), c'est une des deux garanties qui prouve que le jeton est bien à "A". L'autre garantie est que chaque transaction finalisée est intégrée au blockchain qui n'est ni plus ni moins qu'un journal des transactions publique (mais anonyme). Du coup pour utiliser le jeton, il faut connaitre la clé privé de "A", car elle seule permet de débloquer la transaction, donc sans "A" qui est le propriétaire du jeton, ce dernier ne peut être utilisé.

Lors de la transaction ou "B" devient le possesseur du jeton de "A", ce premier envois sa clé publique à "A" qui va la placé dans le jeton à la place de sa clé privée. Une fois que "B" reçois le jeton, il place sa clé privée à la place de sa clé publique placé par "B".

Pour intégrer la transaction dans le registre, le noeud en charge de cette partie du registre, soumet l'opération d'intégration à plusieurs fermes de minage, admettons une centaine de mineur. Pour vérifier l'intégration, le "noeud" interroge quelques uns des mineurs pris au hasard et tous doivent retourner exactement le même résultat. De cette façon il est impossible de frauder pour l'intégration dans le blockchain, car personne ne sait quels mineurs vont être choisis pour la vérification et il n'est pas possible que tous les ordinateurs qui ont miné l'opération, appartiennent à la même personne.

Une fois intégré dans la chaine après cette vérification par le réseau, il est impossible de modifier la transaction grâce aux règles cryptographiques qui valide l'intégrité de la chaine.

Je vous expliquerais plus en détail, comment cette phase de validation fonctionne, dans le prochain article sur la blockchain. Cette phase de validation fait tout l’intérêt de la technologie du blockchain.

La suite dans les prochains articles

Dans les prochains articles, nous verrons comment le système de blockchain permet de sécuriser les échanges ou paiements en ligne.

Nous verrons aussi ce que la cryptomonnaie apporte de plus que les banques. Ce que sont les ICOs.

Enfin, pour ceux que ça intéresse, je vous expliquerait le système de plate-formes d'achats, d'échanges de crypto-monnaie.

Dites moi dans les commentaires ce que vous attendez comme renseignements sur ce sujet ;o)

 

Posts Similaires
La vidéo, le futur d'Internet pour les entreprises

L'apport de la vidéo dans la communication d'une société de type PME, artisanale ou micro entreprise, permet d'augmenter considérablement le chiffre d'affaire et la notoriété de l'entreprise dans le monde entier.

Qu'apporte la vidéo à une société

Dans ce second volet de l'utilisation de la vidéo dans une société, je vous propose d'aborder les différentes utilités que celle-ci peut avoir au niveau commercial, gain de temps et d'argent.

Les différents médias vidéo utiles pour votre société

Dans ce troisième volet du dossier sur l'apport de la vidéo pour les entreprises, je vous propose de voir les moyens de stockages et de divulgations de vos vidéos, qu'elles soit payantes ou gratuites.

A propos de

Consultant en informatique et concepteur de sites Internet.

Il a travaillé pendant plus de quinze ans pour une multinationale dans le secteur de l'ingénierie Informatique.

Durant ces années, il a participé à des projets sur les systêmes de facturation et la conception des sites Internet de différentes Banques et opérateurs téléphonique à travers le monde

Senior Analyst Programmer/Team Leader, il a participé et dirigé des projets sur les plus gros clusters d'Europe.

Il habite à Paris, en ile de France .

Le Site :

Le Blog :

Un commentaire pour "Le blockchain pour les nuls - les bases"