Reçois gratuitement une formation complète

sur le référencement !


Reçois tout de suite un livre de 45 pages pour tout savoir sur le référencement et sur l'écriture d'article pour le référencement
Valider la politique de confidentialité

Quel disque dur choisir HDD ou SSD ?

Ecrit par Benoit Thibaudeau dans Boite à outils | 0 commentaires |

En tant que photographe et formateur photo, je réalise beaucoup de photos pour mes reportages, beaucoup de vidéos pour mes cours en ligne, ainsi que les vidéos que je réalise pour ma chaîne Youtube. Je suis donc amené à utiliser beaucoup de disques durs. Les photos, les vidéos, les fichiers audio sont de gros consommateurs de place sur les disques durs. J'accède à de très gros fichiers pour travailler dessus.

L'utilisation de disques durs doit être confortable et ne pas ralentir mon travail. Les disques doivent aussi être sécurisés et fiables. J'ai donc porté une attention toute particulière au choix de mon matériel informatique et en particulier mes disques de stockage. Je vais vous indiquer dans cet article les choix que j'ai fait et pourquoi différentes utilisations entre des disques durs HDD et des disques SSD.

Quels disques durs sont utilisables dans les serveurs NAS et les ordinateurs ?

Il existe trois types de disques durs pour les ordinateurs et les serveurs NAS à l'heure où j'écris cet article :

  • Les disques HDD 2,5'
  • Les disques les plus commun HDD 3,5'
  • Les disques SSD

Quels sont les différences entre ces différents supports ?

Les deux grandes familles sont les disques HDD et les SSD. Même si ces derniers ne sont pas réellement des disques durs, mais des cartes mémoires. Il est impossible de les comparer physiquement, car ils n'ont rien en commun.

Les disques durs HDD :

HDD pour Hard Disque Drive (Disque Dur).

Se sont réellement des disques avec un bras de lecture articulé qui vient recueillir ou déposer les informations sur un disque magnétique. Ce disque tourne à très haute vitesse (7200 tours/minute) ce qui permet d'écrire et lire rapidement les données. Parallèlement, cela le rend aussi très fragile. Sensible aux mouvements et aux chocs. Vous me direz que dans un ordinateur, normalement les chocs et les mouvements ne sont pas un problème. Les têtes de lecture des disques sont si proches de la surface magnétique du disque que les mouvements de votre ordinateur portable peuvent poser problème. Moi qui voyage beaucoup, j'ai dû déjà changer les disques dans mon ordinateur portable, car ils supportent mal les transports.

Les disques HDD sont plus anciens que les SSD. Du fait de leur fonctionnement, ils consomment plus d'électricité. De nos jours ils ont toujours des capacités beaucoup importantes que les SSD  (jusqu'à 16To contre 3 à 4To Maximum pour les SSD), mais sont beaucoup moins chers que ces derniers. (4 à 5 fois moins cher au To).

  • Un disque dur HDD à un capacité maximale de 16To,
  • à une espérance de vie d'environ 10 ans pour les disques de bonne qualité
  • un taux d'erreur de 1^14bits soit tous les 11,9TB.
  • La vitesse d'écriture/copie est entre 50 et 120MB/s.
  • Le coût moyen est de 0.03$/Go

Les disques SSD

Comme je vous le disais plus avant, ces supports n'ont pas de partie mobile, ni même de partie mécanique. Ils contiennent des unités de stockage qui sont des micro-puces dans lesquels sont stockées les données. les support SSD s’appuient sur de la mémoire "flash".

 

Cette structure accélère considérablement l'accès aux données. Les disques HDD doivent bouger leurs têtes de lecture d'un secteur à un autre des disques. Mais pour les supports SSD l'accès se fait de façon électrique et en plus sur plusieurs micro-puces en même temps.

Le fait de ne pas avoir de partie mécanique mobile, cela les rend moins fragiles et ils supportent mieux les chocs et les mouvements. Idéale pour les supports mobiles comme les téléphones, les tablettes et les ordinateurs portables.

Par contre la durée de vie d'un support SSD ne se compte pas en temps d'utilisation, mais en nombre de Téraoctets écrits (TBW). C'est le constructeur qui fixe l'endurance de ses supports, mais en général les cartes SSD durent de 2,5 à 60 fois plus longtemps que ce qu'indique le constructeur. Mais en général le support SSD à une durée de vie plus courte que les disques durs HDD.

Sans partie mécanique, les cartes SSD sont silencieuses contrairement aux disques dur HDD. Le support SSD consomme jusqu'à 60% d'électricité en moins que les disques HDD. Donc réellement idéale pour les supports mobiles. Mais ne vous arrêtez pas sur cet argument pour investir dans le SSD, car une baie de disques, avec 2 disques et une utilisation courante, coûte en moyenne 30€/an en électricité.

La taille des supports SSD est plus petite que les disques HDD et est amené à se réduire de plus en plus.

  • Un disque dur SSD à une capacité maximum de 3To. (5 fois moins qu'un disque HDD)
  • Un taux d'erreur de 1^16bits soit tous les 1195,5TB.
  • La vitesse d'écriture/copie est environ 600MB/s.(5 fois plus rapide qu'un disque HDD)
  • Le coût moyen est de 0.20$/Go (presque 7 fois plus cher que le disque HDD).
  • Une consommation électrique deux fois moindre qu'un disque HDD.

Quelle est la tendance du marché du disque ?

Même si les supports SSD restent plus onéreux que les disques HDD, ils sont de plus en plus abordables, sont plus légers, consomment beaucoup moins d'électricité et sont plus solides. Le point encore négatif, en plus du prix plus élevé au gigabit que le HDD, est leur espérance de vie plus courte que les disques durs HDD.

Mais clairement le marché va vers un tout SSD, en attendant une nouvelle technologie.

Pourquoi et comment utiliser les disques SSD ?

Équiper son ordinateur fixe, ou portable, de puces SSD est utile, mais pas forcément obligatoire et cela ne se justifie pas pour un serveur NAS. Les disques SSD ont une capacité de stockage de 5 à 6 fois moindre que les disques HDD, et coûtent 0.20$/Go contre 0.03/Go pour les HDD, soit plus de 6 fois plus cher. Donc n'utiliser que des disques SSD dans son NAS reviendra à très cher pour peu de gain et surtout diminuera grandement l'utilité du NAS qui est de stoker de grandes quantités de données, ce qui n'est pas possible sur un disques SSD.

Accélérer l'accès aux données par la mise en cache

Le gain principal d'un support SSD est sa rapidité de mise en cache. Le cache en informatique est une zone où sont stockées des copies de données les plus utilisées, cela permet de gagner du temps sur l'accès.

Par exemple on peut stocker un fichier volumineux comme, une photo, une vidéo sur un disque, le placer dans le cache,le temps de travailler dessus pour ne pas ralentir le travail et donner un certain confort à l'utilisateur.

Des tas de logiciels utilisent des zones de cache. Les bases de données comme Mysql, Oracle placent en cache le schéma de la base ainsi que les index afin d'accélérer le requêtes de consultation des données. Photoshop et Lightroom utilisent aussi cette méthode pour stocker les images en basse résolution pour accélérer l'accès aux images haute résolution. Les navigateurs Internet stockent en cache les données statiques des sites que vous visitez le plus. Windows, Mac, Linux utilisent des zones de cache.

La meilleure utilisation des supports SSD

  • Si vous souhaitez utiliser du SSD dans un ordinateur portable, si vous n'avez qu'un seul disque et pas forcément un grand besoin de place, la question ne se pose pas. Un disque SSD accélèrera les démarrages et redémarrages fréquents de votre portable et l'accès aux données. Mais dans ce cas, il vous faudra souvent un disque externe pour stocker vos données.
    .
    Si vous avez deux disques dans votre ordinateur portable. Bien entendu le tout SSD est l'idéal mais pas pratique, car limitant grandement les capacités de stockage. Ça consomme moins d'électricité, ce qui est important pour un portable, moins sensible aux mouvements et aux chocs. Mais le mieux, pour limiter les coûts budgétaires et augmenter grandement la capacité de stockage, le mieux est de prendre un disque SSD pour le disque contenant le système d'exploitation (O.S.), ce qui permettra de démarrer plus rapidement et de placer le cache sur ce disque SSD. (l'emplacement du cache est paramétrable sur tous les O.S.). Temps de démarage sur un disque SSD 10 à 13 secondes, contre 40 à 50 secondes sur un disque HDD.
    .
  • Sur un ordinateur fixe, utilisez la seconde configuration que je viens de vous décrire pour un ordinateur portable. Un disque SSD pour le cache et l'O.S., le reste des données peut être placé sur un ou des disques HDD.
    .
  • Sur un serveur NAS et bien la configuration optimale est toujours la même. Le cache et les fichiers les plus utilisés sur un support SSD et les autres disques montés en RAID avec des disques durs HDD. Maintenant, si vous souhaitez équiper votre NAS qu'en disques SSD rien ne vous en empêche, mais le gain que vous en retirez ne sera pas significatif.
    Renseignez-vous : tous les serveurs NAS ne sont pas compatibles avec le fait de mettre le cache sur un disque SSD. Souvent les entrées de gamme, réservés à l'utilisation familiale, avec seulement 2 baies (2 disques) ne le permettent pas. Il faut au moins 3 disques. Un disque SSD pour la gestion du cache et deux disques montés en RAID pour la sauvegarde automatique de vos fichiers sur 2 disques simultanément. C'est pour cela que les constructeurs ne rendent pas compatibles les NAS avec seulement 2 bais de disque.

La configuration sur portable avec deux disques, sur ordinateurs fixe ou sur serveurs NAS avec le cache et l'O.S. sur un disque SSD et le reste sur un ou des disque(s) HDD permet des gains de performances de 2 à 4 fois plus rapide pour les tâches les plus courantes que si vous n'utilisez qu'une technologie HDD sur tous vos disques. Tout est une question de coup et de confort d'utilisation, surtout si vous utilisez souvent de gros fichiers, comme c'est mon cas.

Le cache et la mémoire vive

Avec ce chapitre, je sors du cadre de l'article et même du plan initial que j'ai prévu en préparant cet article. Mais en écrivant, je me rends compte que je vous parle de "cache" et même si je vous ai expliqué plus haut ce que c'était et en quoi il était utile, je me dis que je connais certaines bases que vous ne maîtrisez peut-être pas. Il y a des "règles" de proportionnalité entre la mémoire vive de votre ordinateur et la taille du cache dont vous souhaitez disposer.

Pour être optimal, il faudrait que la partition de cache sur votre support SSD représente 10% de la taille du reste de stockage. Je parle de partition, car si vous placez aussi votre O.S. sur le support SSD (sur vos ordinateurs), il faut diviser en 2 partitions le disque SSD. Une partition pour le cache et une partition pour l'O.S.. Bien entendu un disque pour le cache et un pour l'O.S. sont le top, mais le gain ne sera significatif que pour des utilisations bien spécifiques.

Pour une partition de cache de 512GB vous aurez besoin d'1GB de RAM disponible (donc hors utilisation de ma mémoire par l'O.S.). Pour disposer de 2TB de partition de cache il vous faudra par contre 8GB de RAM disponible. C'est la configuration optimale pour tirer parti à 100% de l'utilisation d'une partition de cache.

Je ne rentrerais pas plus dans le détail ici, mais cela a une importance pour déterminer la taille du disque SSD que vous devez vous fournir par rapport à la mémoire disponible sur votre Ordinateur ou votre serveur NAS.

Si vous souhaitez une configuration optimale, par exemple, si vous souhaitez monter un serveur pour faire des milliers de transactions boursières par seconde ou chaque milliseconde compte, je vous conseille de créer un cache pour la lecture et un cache pour l'écriture et sur des disques SSD distincts. Chaque partition de cache représentant 10% du reste de la capacité de stockage de votre RAID.

La connectique pour les serveurs NAS

Le transfert des données : Tous les serveurs NAS proposent des connections filaires, depuis le RJ45, à l'USB Type B vers USB Type A (comme les imprimantes) ou USB et USB2.

Pour la connexion des disques, le plus utilisé est le SATA, que ce soit pour les disques durs HDD ou les cartes SSD. Il vous suffira de placer un adaptateur pour placer votre SSD dans votre PC ou votre ordinateur portable ou encore dans les racles de votre serveur NAS. Le SSD 2 n'est pas encore répandue, mais il se développera sans aucun doute avec le TOUT SSD.

Enfin sachez que certains disques, que ce soit en HDD ou SSD, sont développés spécialement pour les serveurs NAS.

En résumé

Voilà ce que l'on peut dire sur l'utilisation de disques durs HDD et SSD pour les ordinateurs fixes ou portables ainsi que pour les baies de disques.

La technologie SSD reste encore plus onéreuse que la technologie des disques HDD et donc tout sera un choix à faire entre confort d'utilisation, rapidité des traitements et le prix d'achat, sachant que les priorités ne sont pas forcément les mêmes entre une utilisation domestique et une utilisation professionnelle. De même l'utilisation ne sera pas la même entre une utilisation bureautique simple et le traitement de fichiers volumineux comme dans le domaine de l'image, la musique ou le graphisme.

J'espère que cet article vous a apporté pas mal de réponses quant au choix de vos disques dur. S'il vous en reste n'hésitez surtout pas à les poster dans les commentaires en dessous, je vous répondrais 😉


L'article vous a-t-il aidé ?

Votre vote : 0 étoile(s)
Tags: , , , , , ,

Portrait de Benoit Thibaudeau
Benoit Thibaudeau
1971-11-02
2020-01-12
Webmaster

Après une courte carrière en tant que cryptographe, j'ai été team leader chez un éditeur de logiciel qui créé des systèmes décisionnels pour les banques et les télécoms dans le monde entier.

Puis j'ai évolué vers architecte de système informatique, ce qui m'a amené à concevoir des systèmes parmi les plus gros d’Europe avec une visibilité sur les 10 prochaines années.

En parallèle j'étais chargé de la formation des employés de la société et de celle des clients, ce qui m'a appris beaucoup en ce qui concerne la dispense de cours.

Durant ma période en Irlande j’ai eu la chance de travailler, plusieurs mois, en étroite collaboration avec Google Irlande, ce qui m’a appris énormément sur le référencement.

Enfin, j’ai souhaité au bout de 15 ans d’arrêter de voyager tout le temps dans le monde entier, je me suis donc mis à mon compte et aujourd’hui je vis de mon activité.

Benoît Thibaudeau

Les conseils Internet : www
Pour me contacter :
Mr. Benoit Thibaudeau
27 bis rue Louis Rolland
92120 Montrouge,
Haut de Seine - FRANCE
Les stages photo : www
Cours photo sur Internet : cours
Le blog de tuto photo : Blog
Le site dream photos : www
Le blog dream photos : Blog

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afficher
Cacher
error

Vous aimez ce blog? Passez le mot :)